Sélectionner une page

ÉDITO

Mot du Président

« Espoir, espoir » ces mots retentissent avec la possibilité de vaccination, nous permettant à nouveau de vivre pleinement. Vivre, se libérer mais ne pas oublier. Ne pas oublier ces mois de confinement, de couvre-feu, d’isolement, de douleur.

Espoir, lorsque l’on voit les valeurs d’humanisme qui ont fait nos Activités Sociales ressurgir. En effet, la CCAS a ouvert le patrimoine, votre patrimoine pour permettre à des étudiant·e·s bénéficiaires isolé·e·s de se retrouver et leurs a permi·e·s d’être accompagné d’un·e étudiant·e extérieur·e aux IEG.

” Vivre, se libérer mais ne pas oublier.”

Espoir, une nouvelle fois résonne, espoir de pouvoir retrouver nos proches, nos amis, nos camarades. Votre CMCAS, vos Activités Sociales n’ont jamais eu un rôle aussi fort, un rôle de cohésion et d’espace de liberté. Vos élu·e·s vous invitent à tou·te·s à vous saisir des différentes activités proposées libérez-vous, lâchez-vous, retrouvez-vous. Votre CMCAS s’occupe de tout !

Espoir, encore, pour notre avenir l’attaque sur nos entreprises, la crise sanitaire ont fait prendre conscience à l’ensemble de la société l’importance des services publics. Santé, Education, Transport, Énergie autant de sujets qui doivent appartenir à la population.
Je vais laisser cette conclusion d’Édito à un grand homme, merci à vous et à bientôt.

Je vous demande de ne jamais oublier que vous avez en charge un instrument fondamental de la vie du pays. Votre dignité, comme l’intérêt national, vous fond un devoir impérieux de continuer à défendre, sans jamais défaillir le Service Public, propriété de la nation, contre les représentants du grand capital industriel et bancaire dont le seul objectif est d’asservir encore plus le pays à leurs insatiables besoins de domination et de profits ; de continuer avec le même courage à défendre notre légitime Statut National, nos retraites, nos Œuvres Sociales, qui font désormais corps avec les deux Établissement Publics, issus du Conseil National de la Résistance, expression du combat de ceux qui ont été jusqu’au sacrifice de leur vie pour sauver le pays et, avec lui, ses riches traditions d’humanisme et de liberté.

Marcel Paul, 1946

SOMMAIRE

Envie de voir nos autres articles ? Venez jeter un oeil sur le sommaire !

LA SUITE !

Vous avez aimé cet article ? Regardez donc le suivant !